WellCareMedicalCentre.com

Les brûlures à la mer: comment nous protéger pour les éviter

Avec l'arrivée. de l'été vient le désir de rester sous le soleil au bord de la mer pendant des heures. Si cela peut être possible pour ceux qui ne travaillent pas et ont tout le temps disponible, il est impossible pour ceux qui sont occupés pour toute la semaine et doivent profiter du week-end pour obtenir un peu de bronzage .

C'est juste ce raisonnement est à la base des problèmes résultant d'une exposition«sauvage» à la lumière du soleil, victimes avant tout celles que l'on pourrait définir comme « vacanciers du dimanche ». Ce sont ces gens, en fait, cependant, les plus exposés aux risques liés à la recherche d'un bronzage rapide et sans protection.
Ces dernières années, grâce au changement climatiqueet le trou d'ozone tristement célèbre , les rayons du soleil sont devenus plus «mauvais». En ce sens que, le soleil pourrait tôt sans problème et sans protection, est forcé maintenant à se protéger comme tout le monde.

Il y a quelques années, en effet, qui avait un teint foncé était essentiellement protégé contre les risques d'érythème et brûlure ; Aujourd'hui, même ces personnes avec type de peau 4-6 (c.-à-teint foncé ou très foncé) devraient prêter attention à l'exposition au soleil, car les dommages causés à la peau peut dégénérer jusqu'à prédisposer à mélanome.


avant de vous rendre à la plage

Si vous êtes particulièrement à risque de coups de soleil, vous pouvez penser à faire au moins un mois avant de partir pour les vacances, une thérapie particulière contenant des vitamines pour renforcer son corps . Il suffit de se rendre chez un dermatologue, qui soumettra le patient à un examen indolore, effectué avec une machine qui reproduit les rayons du soleil.

De cette machine émergent des fibres optiques appliquées sur le dos. Le lendemain, nous retournons chez le dermatologue, qui évaluera l'effet que les fibres optiques, simulant les rayons du soleil, ont eu sur la peau et prescrira un traitement ad hoc . Cette thérapie sera basée sur vitamines C et E, bêta-carotène et sélénium.


Sans protection? Erythème et brûlure

Il est clair que, quel que soit votre phototype et si vous effectuez une thérapie préventive pour renforcer le corps ou non, la protection solaire est la seule arme réellement efficace contre les coups de soleil. Sans protection, vous risquez d'être victime d'un érythème solaire ou, pire encore, d'une véritable brûlure.
L'érythème solaire est la première étape vers la brûlure. Il montre avec la peau rougie et l'apparition de nombreux points après une nuit de sommeil agité. En plus de brûler, la peau démange, et c'est peut-être le symptôme le plus ennuyeux, car insupportable. En s'approchant de la zone affectée, vous pouvez sentir la chaleur qui sort des pores.

Il peut être utile de prendre une douche avec de l'eau chaude presque froide pour laver le sel, le sable et les résidus de bronzage; par conséquent, appliquez une crème apaisante avec des produits naturels. Si la situation ne s'améliore pas, l'application de crèmes corticostéroïdes est nécessaire. Il est important d'éviter l'exposition au soleil pendant au moins quelques jours.
Dans le cas de brûler , la peau montre une couleur rouge intense et enflée; parfois, la brûlure peut être accompagnée de frissons et de fièvre. Après quelques heures, la zone affectée est remplie de bulles remplies de liquide, un symptôme typique d'une brûlure. Absolument pour éviter de casser les bulles, car vous risquez d'infecter la peau sous-jacente; Il est également interdit d'enlever la peau si la bulle se brise toute seule.

La peau brûlée doit être lavée avec un détergent doux à l'avoine colloïdale et séchée en tamponnant avec une serviette douce et sans frotter. Enfin, un doit être appliquécrème à base de cortisone et d'antibiotique. Évitez l'exposition au soleil au moins jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de peau couvrant la partie brûlée.


Quelques conseils

Pour profiter en paix et en sérénité des vacances au bord de la mer et éviter les mauvaises surprises, voici quelques conseils:

  • pour les premiers jours d'exposition, utiliser une crème à très haute protection contre les UVA et UVB;
  • éviter d'être au soleil entre 11 et 16, quand le soleil est à son maximum et est donc plus dangereux;
  • appliquez la protection solaire plusieurs fois par jour, surtout en sortant de l'eau et même en étant assis sous le parapluie;
  • en prenant la marche au bord de la mer seulement tôt le matin ou en fin d'après-midi, ou couvrez-vous d'un chapeau à larges bords et d'une chemise à manches longues
  • si vous allez au bateau , choisissez une protection supérieure , puisque les rayons du soleil sont plus intenses,
  • si malgré tout vous avez déjà un érythème , évitez de vous exposer; vous éloignerez ainsi le spectre de la brûlure.
Voir Aussi